Le concentré de tomate: une arme antivieillissement!

Tomate MuttiSa saveur, alliée à sa polyvalence et sa simplicité d’utilisation font du concentré de tomate un aliment indispensable en cuisine, depuis le début du XXe siècle. A l’heure du boom des produits de "nutri-beauté", le concentré de tomate se révèle avoir aussi d’autres facultés, souvent moins connues. Une recherche nutritionnelle conduite récemment par le Professeur italien Pastoni sur un concentré de tomate met en avant toutes les propriétés de ce produit.


Les communicateurs de la marque, Mutti en l’occurrence, n’hésitent pas à déclarer : La dernière tendance en matière de soins de la peau ne se trouve pas nécessairement dans une crème ou une lotion de luxe, mais plutôt dans un tube de concentré de tomate : c’est la conclusion surprenante qui ressort de la recherche nutritionnelle sur ce produit.

Cette étude coordonnée par le professeur Fiorenzo Pastoni, spécialiste de l’alimentation et Vice-Président de l’Ordre national de Biologie italien, a porté sur des échantillons de concentré – double, triple et de verdurine (double concentré de tomate agrémenté de légumes) – produits à partir de différents lots de tomates. Les analyses ont surtout mis en évidence l’importante quantité de lycopène contenue dans le concentré de tomate et le grand nombre de vitamines (A, C, E et PP) et de minéraux (potassium, calcium, phosphore et fer) présents dans ce produit.

Le lycopène, concentré dans la tomate

Le lycopène, qui confère sa couleur à la tomate, est déjà connu pour ses pouvoirs de ralentissement de développement de différentes maladies cardiovasculaires et certains cancers, notamment celui de la prostate. On lui attribue également souvent la faculté de contribuer à protéger la peau des phénomènes d’oxydation induits par l’exposition solaire, et réduire ainsi le risque de coups de soleil.

Le lycopène s’avèrerait aussi être un précieux ingrédient de la recette de beauté. Une fois ingurgité, il aurait en effet tendance à se loger du côté des couches supérieures de la peau où il offre une protection contre les signes du temps qui passe. Excellent antioxydant, c’est à ce titre que le lycopène de tomate est souvent employé dans de nombreux produits antivieillissement.

Mutti fait siens les résultats de l’étude menée par l’équipe du Professeur Pastoni et vu son importante dose naturelle de lycopène, le concentré de tomate de la marque se positionnerait comme un complément alimentaire de "nutri-beauté" substantiel.

Ces recherches auraient démontré que dans 100g de ce double concentré de tomatei, on retrouverait 29,54 mg de lycopène. Ce pourcentage augmenterait encore avec le triple concentré de tomate pour lequel on arriverait à 42,43 mg de lycopène en moyenne, avec un pic de valeurs pouvant même parfois atteindre les 60 mg pour 100g de ce produit. Ces données prendraient bien sûr tout leur sens quand on sait que la quantité de lycopène contenue dans une tomate fraîche est inférieure à 5 mg pour 100g de tomate.

Un concentré à l’épreuve du temps

Selon la société italienne, antivieillissement, diurétique, facile d’emploi, savoureux, polyvalent, etc. Le concentré de tomate regorge de qualités. Intégrer le concentré de tomate dans son alimentation journalière, c’est donc le bon réflexe pour mener une vie saine, équilibrée et ralentir activement l’épreuve du temps !

  • Le site web de Mutti :
    www.mutti-parma.com

Robert Derumes


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?