Cheveux: quelle couleur choisir?

TeintureMais, d’abord, faut-il les teindre ou non? Que cherche-t-on en changeant de couleur? Présenter un "nouveau visage" ou rajeunir ? Pour soi? Ou pour son homme? Et le changement de couleur sera-t-il le seul changement? Ou s’accompagnera-t-il d’un changement de coupe, de type de vêtements... de travail ou d’homme? Un temps de réflexion s’impose et, de toute façon, la gamme des possibilités de changement capillaire n’est pas illimitée.


Certaines sont devenues "grises" très jeunes et s’obstinent à vouloir présenter une chevelure de jais, même à un âge où le gris est censé s’assumer plus facilement. D’autres arborent fièrement une crinière grise ou blanche depuis longtemps. Elles en ont fait leur signe distinctif, leur marque. Les unes se posent des questions à l’heure où les couleurs s’entremêlent, où des touches de gris viennent pimenter la coiffe. Les autres encore n’ont que le souci de varier les plaisirs et d’offrir un visage différent soit en faisant des choix très perso, soit en surfant sur les couleurs mode.

La mode, parlons-en  Qui aurait imaginé que les Japonaises (et Japonais) se teindraient les cheveux? La teinture branchée chez les jeunes et chez les personnalités médiatisées a visiblement marqué des générations plus anciennes qui s’y sont mises. Chez nous aussi, des femmes plus "mûres" tentent le bleu ou le rouge. Juste retour des choses, ne se souvient-on pas de nos grands-mères qui sortaient du salon de coiffure avec une chevelure qui tirait fortement sur le bleu ou le mauve?

Si vous voulez passer à l’acte, sachez que vous ne serez pas libre de vos choix. Selon le type de cheveu, les teintures ont un effet différent. Ainsi, si vos cheveux sont très épais, les colorants capillaires risquent de ne pas avoir l’effet recherché. Si les cheveux sont déjà teints ou sont abîmés, ils nécessiteront plusieurs applications avant d’obtenir la couleur désirée.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?