C'est le moment de sortir vos paillettes!

Des paillettes sur la poitrine (photo : Ph. Allard)Caractéristiques des années 1970, les paillettes, autrefois réservées uniquement au show-business, sont revenues en force depuis la fin des années 1990. Mais les strass et les vêtements brillant de mille feux ne sont plus les seuls. Désormais, vous pouvez vous couvrir de paillettes de la tête aux pieds sans avoir l’air (trop) ringard.


Showbiz et discothèques

Depuis toujours, les paillettes sont l’accompagnement obligé des grands spectacles. Si l’on pense décors, tout de suite on pense au cirque, à Las Vegas ou aux cabarets parisiens. Les costumes de scène, eux aussi, doivent attirer l’attention. Le spectacle Holiday on Ice annonce que depuis sa création en 1943, 100 millions de paillettes et 40.000 strass et pierres fantaisie ont été utilisés pour confectionner les costumes des danseurs.

Dans les années 1960 naît à New York l’entreprise Lurex, qui base son activité sur le brillant, la transparence et la douceur. La fibre "Lurex", une association de fil métallique et de polyester, crée la mode du lamé. La fibre entre dans la composition de laine à tricoter, de fil à broder, de passementerie et de tissus satinés.

Le début des années 1970 a vu apparaître des vêtements plus "osés" sur le plan de la paillette. Même chez les chanteurs plus classiques, ce n’était plus quelques éclats de strass brillants le long d’un revers de col comme chez Elvis, mais un revers de veste tout en lurex argenté chez Clo-clo ou alors, sommet de la décadence, l’habit de lumière de Ziggy Stardust alias Bowie ou de Patrick Juvet à son époque "unisexe".

Le lurex en se démocratisant, entre aujourd’hui dans la composition de nombreux vêtements que tout le monde ose porter, et plus uniquement lors des "grandes occasions". Parallèlement, la paillette, elle aussi, à travers le maquillage des stars, entre dans le domaine public.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?