Votre voiture et le contrôle technique

VoitureEn 2008, le contrôle technique célèbre ses 75 ans d’existence en Belgique. Le GOCA qui réunit les entreprises agréées et donc les centres de contrôle technique et de permis de conduire a publié des chiffres intéressants en ce qui concerne l’état de nos véhicules.


Ainsi, pour l’année 2007, 4.459.613 véhicules, toutes catégories confondues, se sont présentés dans les 76 stations du contrôle technique (soit une légère baisse de près de 8.500 unités par rapport à l’an dernier).

On s’intéressera ici particulièrement à la catégorie "voitures". L’année 2007 a connu une très légère hausse (+ 10.380 unités) des véhicules contrôlés dans cette catégorie voitures, soit un total de 3.545.244 contrôles.

La majorité de ces véhicules (2.711.810 véhicules) a reçu un certificat vert (avec ou sans remarques) à l’issue du passage au contrôle technique. Toutefois, on remarque une diminution du nombre de véhicules qui reçoivent une carte verte sans remarque (- 111.078 unités) et donc une augmentation de ceux qui reçoivent une carte verte avec remarque et validité normale (+ 139.626 unités).

Des remarques

Selon le GOCA, cette évolution est due, en partie à l’introduction d’un contrôle spécifique pour les occasions au cours duquel toute une série d’informations sont données au client, notamment des remarques telles que "petites fuites d’huile", "légers points de corrosion", etc.

En tête du Top 5 des remarques énumérées, on retrouve toujours la perte d’huile ou de liquide de refroidissement, la corrosion ou dégradation de la structure portante, du châssis, de la carrosserie ou des bas de caisse. Les griffes, fêlures, réduction et limite du champ de vision des vitres et panneaux transparents complètent cette liste.

Carton rouge

1 voiture sur 5 (22,84%) reçoit un certificat de visite rouge. En effet, un certain nombre de pièces cruciales d’un véhicule sont sujettes à l’usure et donnent donc lieu à un code sanction 1 ou 2, c’est-à-dire respectivement une interdiction pure et simple de circuler (45.395 véhicules) ou une validité limitée à 15 jours (751.928 véhicules).

En tête de liste des défectuosités "rouges" se trouvent, tout comme l’an dernier, les feux de croisement, les défectuosités liées aux freins (différence entre les forces de freinage d’un même essieu), l’état et l’usure des pneus.

Pour l’occasion

Depuis le 15 novembre 2006, tout vendeur d’un véhicule d’occasion doit s’assurer que le véhicule a subi un contrôle occasion dans l’un des centres agréés de contrôle technique.

Outre l’habituel contrôle technique de sécurité et environnement du véhicule, 80 points supplémentaires sont vérifiés lors du contrôle occasion. Les résultats de ce contrôle sont repris dans un "rapport d’occasion". Le certificat de visite et le rapport occasion reflètent l’état du véhicule au moment de sa présentation au contrôle.

Sur l’année 2007, 684.617 rapports d’occasion ont été délivrés. Au cours de 2007, près de 740.000 Car-Pass ont également été délivrés; ce document précise le kilométrage du véhicule.

Petit rappel : pour effectuer ce contrôle occasion, particuliers et professionnels peuvent prendre rendez-vous via un numéro national (0902/0.20.10). La majorité des stations de contrôle technique offrent actuellement la possibilité de présenter un véhicule occasion sur rendez-vous. Ceci s’inscrit dans la volonté du secteur de développer des services à la clientèle permettant, notamment, de réduire le temps d’attente dans les stations les plus fréquentées.

Une nouvelle périodicité

La réglementation concernant la périodicité du contrôle technique a été modifiée au 1er mai 2007. Elle concerne désormais les véhicules mis en circulation après le 1er janvier 2001, donc âgés de 6 ans maximum.

La 1re visite d’un véhicule a toujours lieu lorsque celui-ci atteint l’âge de 4 ans.

Pour les véhicules âgés de 6 ans maximum, un certificat de validité d’une durée de 2 ans sera remis si: 

  • le véhicule est présenté à temps; 
  • s’il affiche un kilométrage inférieur à 100.000 kilomètres; 
  • si un certificat vert, sans limitation de validité, est délivré.

Cette période n’est pas automatiquement renouvelable : au contrôle technique suivant, le véhicule peut recevoir un certificat de validité d’un an si son état et ses caractéristiques le justifient.

Pour les véhicules de plus de 6 ans, le contrôle technique périodique se fait toujours sur base annuelle.

En 2007, près de 300.000 véhicules ont bénéficié d’un certificat de visite valable pour une période de 2 ans. Pour ce qui concerne les véhicules qui n’ont pas obtenu de certificat d’une validité de 2 ans, il est à remarquer que 67.893 ont été présentés avec retard au contrôle technique et près de 60.000 ont été invités à se représenter (51.929 revisites techniques et 8.274 revisites administratives).

  • Le site web du GOCA :
    www.goca.be
    .

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?