Un gilet fluo dans la voiture

Gilet fluorescentSi vous avez circulé en Italie, en Espagne au Portugal, vous aurez remarqué la présence d’un gilet fluorescent à l’intérieur de l’habitacle, souvent accroché au siège du conducteur. Ce type de gilet est devenu obligatoire en Belgique le 1er février 2007. Pour votre sécurité.


Logique ! En cas de panne ou d'accident, le conducteur sortant de son véhicule était particulièrement exposé. Il faut ainsi savoir qu'un conducteur, habillé classiquement, sortant de sa voiture et pris dans les phares d'une voiture, est invisible au-delà d'une distance de 20 mètres. Or une voiture qui roule à 120 km/h comme cela est fréquent sur nos routes exige une distance de freinage de 130 mètres !

L’automobiliste devra donc désormais disposer dans l’habitacle de son véhicule (et non dans le coffre) d’un gilet fluorescent. La Belgique rejoint ainsi des pays comme l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Autriche... encore que les règles varient selon les pays. En France, l’usage en est recommandé mais non obligatoire.

Ce gilet devra être porté en cas de panne en Belgique par le conducteur mais uniquement sur les autoroutes et routes pour automobiles. Il n'existe donc pas d'obligation pour le passager; il semble cependant souhaitable de munir le véhicule d'autants de vestes fluorescentes qu'il y a ordinarement d'occupants dans le véhicule.

Comme le texte ne restreint pas le port du gilet, il faut également le porter le jour. Son usage n’est donc pas réservé à la nuit ou aux mauvaises conditions météo.

Le conducteur qui sortirait du véhicule en panne sans ce gilet risquerait une amende. La loi belge n'impose pas de norme de qualité, contrairement à des législatins en application dans d'autres pays euroéens. Il est donc conseillé d'acheter des gilets respectueux de la norme EN471/

Il ne reste plus qu'à trouver des fabricants et vendeurs de gilets fluo qui se risquent dans les grandes tailles !

Philippe Allard


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?