Puis-je 'tuner' ma voiture?

Avant de voiture tunéeBien sûr, le "tuning" est plutôt considéré comme un "truc de jeunes". Mais rien n’empêche, un "plus âgé" de personnaliser sa voiture. Encore aimerait-il savoir si tout cela est bien légal... et si sa voiture revisitée sera acceptée au contrôle technique ! Et si c'est le gamin qui veut jouer les "transformers", autant savoir ce qu'il peut traficoter...


Le tuning consiste en fait à modifier son véhicule pour en changer son look. Cette modification peut être apportée à la carrosserie et à ses accessoires, aux pneumatiques, à l’échappement et à l’intérieur du véhicule (siège, volant, levier de changement de vitesse, sellerie,...).

La voiture ainsi transformée devra respecter certains principes de base. Par exemple, la carrosserie extérieure de la voiture ne peut pas présenter des points ou objets tranchants ou pointus ni des formes ou objets saillants qui, de par leurs formes, dimensions, orientation et/ou dureté, risquent de provoquer des blessures graves lors d’une collision avec une tierce personne. Idem pour l’aménagement intérieur qui, lui, ne doit pas être susceptible de blesser les passagers. Les accessoires intérieurs, eux-mêmes, doivent respecter des règles en matière de "courbage" et de surface.

Il est interdit de restreindre le champ de vision du conducteur, d’enlever l’airbag ou d’en empêcher le bon fonctionnement et de modifier la structure portante du véhicule, chassis,... sans autorisation du constructeur.

D’ailleurs, une transformation pour laquelle ne correspond plus au procès-verbal d’agréation (PVA) doit être validée par une attestation sur la quelle la transformation est mentionnée (après accord du constructeur ou de son mandataire).

A partir du moment où la voiture a été transformée ou modifiée, elle doit être présentée vau contrôle technique.

Il est vivement recommandé d’informer son assurance automobile quant aux modifications apportées au véhicule. L’assureur pourrait considérer qu’il y a modification du risque... avec le... risque pour l’assuré que l’assurance se retourne contre lui ou que le dédommagement total soit refusé en cas d’omnium.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?