Les non assurés hors des routes!

Haro sur les non assurés ! Il serait une centaine de milliers d'automobilistes à conduire un véhicule sans la moindre assurance. C'est interdit et c'est financièrement très risqué car les conséquences financières d'un accident peuvent se révéler très lourdes. L'heure de la lutte contre le défaut d'assurance a sonné.


C'est le Fonds commun de garantie automobile qui est monté au front. Grâce à la loi Monfils du 2 août 2002, il a en effet tout pouvoir pour adresser un courrier à tous les détenteurs d'une plaque d'immatriculation qui ne disposent pas d'une assurance. Pour les identifier, rien de plus simple puisqu'il suffit d'examiner le fichier Veridass qui compare les données relatives aux véhicules immatriculés en Belgique avec celles en possession des assureurs.

Pratiquement, une 1re lettre est envoyée. En cas d'absence de réaction ou de régularisation, une 2nde mise en demeure est envoyée sous la forme d'une lettre recommandée. Si ce rappel ne porte pas effet, les données de l'automobiliste sans assurance sont transmises aux services de police de la zone de son domicile. Un cinquième des non assurés verraient ainsi ces informations transmises à la police. Ils risquent alors de voir la police débarquer pour saisir la plaque d'immatriculation... et/ou le véhicule !

Jiri Pragman


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?