Le véhicule utilitaire, une bonne affaire?

Fiat FiorinoUn véhicule utilitaire devrait être un véhicule adapté à une utilisation professionnelle, permettant notamment de charger des marchandises. Dans les faits, ces véhicules sont utilisés par d'autres personnes que les purs professionnels. D'autant plus que leur achat peut être "avantageux".


Il existe plusieurs définitions des véhicules utilitaires. Selon que le véhicule entre ou pas dans le cadre de ces définitions, l'acheteur peut bénéficier de certains avantages.

Des ajustements ont été nécessaires car, comme l'indiquait le Service Public Fédéral Finances, l’évolution technique et certaines lacunes dans le droit interne et européen ont permis d’offrir sur le marché belge des véhicules qui, moyennant quelques adaptations techniques, bénéficient (comme véhicules utilitaires) d’un régime fiscal plus favorable qui ne leur est pas destiné. D'où une nouvelle définition fiscale en 2006 pour éviter qu'on ne continue à déclarer comme utilitaires des 4X4 luxueux. On connait l'exemple de la Porsche Cayenne "utilitaire".

Une définition fiscale

Le SPF Finances a rappelé ainsi qu'en Belgique, les véhicules principalement destinés au transport de marchandises
bénéficient d’un régime fiscal plus favorable que les voitures, voitures mixtes et minibus.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?