Essence: le plein sans crainte!

La dernière enquête de Test-Achats montre que la qualité de l'essence est redevenue bonne pratiquement partout, par rapport à 10 ans d'ici, à une exception près : la présence de manganèse en quantités parfois importantes dans une station indépendante sur deux. Le prix redevient donc un élément décisif dans le choix de la station-service.


Flash back …

Au début des années nonante, Test-Achats avait révélé que plus du tiers des stations bon marché délivraient une essence ne répondant pas aux normes et, donc, de moins bonne qualité. Mieux valait donc se méfier des stations à prix cassés et choisir plutôt une essence d'une grande marque. Depuis 1996, à la suite d'une nouvelle enquête de Test-Achats et de nouvelles revendications, les pouvoirs publics ont instauré des contrôles systématiques. Chaque semaine, une soixantaine des quelque 5.000 points de vente que compte la Belgique sont ainsi visités par des inspecteurs des Affaires économiques.

Conforme aux normes ?

Ces contrôles sont-ils efficaces ? C'est ce qu'a cherché à montrer l'enquête de Test-Achats. Les stations-service retenues ont été sélectionnées d'abord sur la base du prix, tout en respectant un certain équilibre géographique. Quelques stations de grande marque ont également été incluses, à titre de comparaison. C'est l'essence sans plomb indice d'octane 95 (essence 95RON) qui a été analysée dans ces stations. L'enquête montre que, à de très rares exceptions près, toutes les stations-service vendent une essence répondant parfaitement aux normes en vigueur pour des critères aussi déterminants que l'indice d'octane (95 requis), la pureté, la teneur en soufre, la présence de manganèse,… Une conclusion : on peut en principe recommencer à choisir son point de vente sur base du prix et du service.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?