Déferlante électrique à quatre roues

2011 est véritablement l’année de l’arrivée des voitures 100% électriques grand-public. Signe des temps, la « voiture de l’année » 2011 est une auto électrique et le salon de l’auto propose de nombreuses activités axées autour des moteurs à Kilowatts.


Ainsi, Citroën, Mitsubishi et Peugeot apportent ensemble une vraie solution électrique avec la C-Zéro, l’iMiev pour le second et l’iOn pour le troisième : zéro litre de carburant, pas d’émission de CO2 et aucune pollution sonore. Initié au Japon, ce projet a été développé en partenariat entre les trois marques qui ont, chacune, personnalisé à leur image la voiture de base.

Chaque constructeur adopte par ailleurs sa propre politique pour assurer la commercialisation de son produit. D’autres projets communs sont prévus très rapidement, notamment pour l’électrification du Citroën Berlingo et du Peugeot Partner.

Ces trois voitures ont forcément de nombreux points communs. Elles sont dotées d’un moteur délivrant 47 kW de 3 000 à 6 000 tr/min. Elles disposent d’un système de récupération d’énergie en décélération et au freinage, qui permet de recharger les batteries. Les performances (vitesse maximale de 130 km/h, 0 à 3100 km/h en 15,9 secondes et des reprises de 60 à 80 km/h en 3,9 secondes) et l’autonomie de 150 km leur permettent de s’aventurer sans souci en dehors des villes.

Avec une longueur de 3,48 m et un diamètre de braquage de 9 m, elles se faufilent en ville avec une extrême facilité. Grâce à un empattement de 2,55 m, elles proposent 4 vraies places et un coffre offrant une capacité de 166 litres. Quant aux prix, ils tournent autour des 33.000 à presque 36.000 euros selon les modèles !

De son côté, Nissan attaque aussi le marché des kilowatts à quatre roues et fait fort puisqu’il vient de se voir attribuer le titre européen de « voiture de l’année 2011 » pour la Leaf. Il s’agit d’une auto bâtie sur une plate-forme toute neuve, spécialement conçue pour une alimentation électrique. Son prix sera fixé vers la fin du mois de mars 2011.

Renault, une gamme électrique complète

Tout le réseau Renault se prépare à la grande offensive de la marque dans la catégorie des voitures électriques. C’est en 2012, en effet, que seront réellement lancés les modèles portant la signature Z.E. L’utilitaire Kangoo Express Z.E., la familiale Fluence Z.E. et la biplace Twizy seront livrables dès le début de l’année 2012, alors que la berline Zoe Preview est prévue vers l’été 2012. Renault a déjà ouvert les réservations pour les deux premiers modèles cités et annoncés les prix, hors incitation fiscale et sans la location de la batterie : à partir de 20.000 euros hors taxe pour le Kangoo Express Z.E. et à partir de 26.620 euros TVA comprise pour la Fluence Z.E. !

Renault proposera en effet de dissocier la propriété du véhicule et des batteries. Les clients pourront donc acheter ou louer leur véhicule et souscriront un abonnement qui inclura la location de la batterie et de nouveaux services de mobilité pour leur faciliter la vie (79 euros par mois pour 10.000 km par an).

Chez Smart, c’est la Fortwo electric drive qui prend place sur la segment des petites urbaines électriques. Elle ne sera commercialisée qu’à partir de 2012 mais plus de 1.500 exemplaires « test » circulent déjà en Europe. Chez nous, les clés de 25 unités ont été remises à des groupes tels que Belgacom, Siemens ou Delhaize.

Enfin, si la voiture électrique n’en est encore qu’à ses premiers balbutiements, elle intéresse toutefois aussi d’autres entreprises que les constructeurs automobiles classiques. Ainsi, par exemple, le constructeur norvégien Think a vendu 15 unités de sa City en Belgique l’an passé. Cette petite urbaine offre une autonomie de 160 km et permet d’atteindre une vitesse de pointe de 110 km/h.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?