Conduire longtemps en toute sécurité

Recyclage de conduite automobile pour les seniorsPour certains aînés, prendre le volant aujourd’hui n’est plus toujours évident. Le trafic est dense, les automobilistes nerveux, quand ils ne sont pas agressifs, le code de la route a un peu changé aussi... Afin d’aider aider les aînés à reprendre confiance au volant, l’UCP, mouvement social des aînés, s’est associé à la Fédération des auto-écoles professionnelles de Belgique et propose aux seniors un recyclage pratique et théorique adapté.


A 70 ans, on voyage, on continue d’apprendre, on a des contacts sociaux, on participe à la construction de la société, on vit pleinement et souvent on conduit sa voiture... La plupart des septuagénaires sont en pleine forme et tout à fait aptes à conduire.

Aujourd’hui en Belgique, 90% des hommes et 5% des femmes entre 65 et 70 ans ont le permis de conduire et se déplacent encore en voiture. Une étude l’a chiffré en 001 (1) : 74% des personnes possédant le permis B l’ont obtenu avant l’âge de 40 ans, à l’époque (pendant les années 1967 et 1968) où le permis a été octroyé à ceux qui en faisaient simplement la demande. Ainsi de nombreux seniors n’ont jamais étudié le code de la route ni passé d’examen de conduite. Pour rappel, en 1968, la Belgique a été l’un des derniers pays européens à rendre obligatoire la possession d’un permis de conduire.

Conduire oui mais…

On constate qu’avec l’âge apparaissent inéluctablement des altérations de la vue, de l’ouïe, et des réflexes en général mais à un rythme qui est propre à chacun. On sait aussi que les aînés développent vaille que vaille des stratégies de compensation afin de pallier ces faiblesses. Mais, chez nous comme ailleurs, le code de la route évolue, la circulation se fait plus dense, les infrastructures routières se renouvellent.

Des cours adaptés

Dans ce contexte, la mise sur pied de cours adaptés aux spécificités des seniors (impact du vieillissement combiné à l’expérience), permet à ces derniers d’adopter un comportement plus adéquat en tenant compte des règles de sécurité routière? Ces cours leur permettent également de réfléchir sur la mobilité en général (par exemple le vélo pour les petits trajets, penser au bus ou au train puisque les prix se sont démocratisés pour les aînés).

Mobilité, sécurité, autonomie, citoyenneté active sont quelques-unes des valeurs soutenues par l’UCP qui veut appuyer toute initiative qui vise à préserver l’autonomie et le bien-être physique et mental des aînés a rappelé Christian Dhanis le président de l’UCP. Ce souci remonte aux années 000, lorsque j’ai réalisé une information un peu partout en région francophone en utilisant une étude, financée par les AP Assurances et menée par un spécialiste de la conduite automobile des seniors, le Professeur Pauwels de la KUL. Lors de cette "tournée", les aînés ont révélé ne pas vouloir conduire à tout prix et être conscients de leur responsabilité en cas d’accident à l’égard de leur famille et des autres usagers de la route. Toutefois les membres de l’UCP manifestaient aussi une crainte de se voir exclure par les compagnies d’assurance à cause de leur âge. Une autre inquiétude portait sur la crainte de devoir repasser le permis de conduire comme les candidats actuels sans recevoir une préparation qui soit adaptée aux seniors.

Suivre un recyclage s’impose donc afin de mieux s’adapter aux évolutions du code de la route et pouvoir prouver aux assurances sa capacité à conduire. L’UCP a donc pris contact avec la FAB pour mettre sur pied une formation accessible en Communauté française et Région bruxelloise. Ces cours sont donnés par des moniteurs agréés et formés spécifiquement pour encadrer des aînés. Les participants recevront une attestation de participation susceptible d’être prise en considération par les compagnies d’assurances.

Théorique et pratique

Concrètement, cette formation à la conduite prend la forme d’un recyclage théorique soit 4 modules de h30 axés sur les aspects seniors et mobilité, signaux routiers, modifications récentes des règles de circulation, techniques de conduite défensive. La participation aux frais s’élève à 5 euros (affiliés UCP) ou 35 euros (non membres).

Le recyclage pratique consiste en une sortie sur route d’une durée d’une heure. La participation aux frais est de 50 euros pour une personne ou de 5 euros ( personnes à raison d’une 1/ heure par conducteur).

(1) La mobilité des aînés en Wallonie Marie Castaigne, Jean-Paul Hubert, Philippe Toint, Presses universitaires de Namur, 003.

Pour en savoir plus...

UCP, mouvement social des aînés
Chaussée de Haecht, 579/40 - 1031 Bruxelles
Tél. +3 (0) 46 46 7
Site web :
www.ucp.mc.be

Renseignements et inscriptions :

régionales de l’UCP
.


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?