Cambio: des voitures très partagées

Est-il indispensable de devoir s'acheter une voiture, contracter un prêt, rechercher un garage, payer des assurances et taxes, entretenir le véhicule, affronter le contrôle technique? Existent-ils des solutions autres que les trains, trams, bus, vélos et autres taxis? Oui et cette solution a été baptisée "carsharing".


Le carsharing est un système de "voitures partagées". Ce système vise à mettre à la disposition de ses membres, une série de véhicules répartis sur différents sites de stationnement. Chaque membre peut utiliser ces véhicules selon ses besoins (travail, emplettes, sorties,...). Il peut en outre choisir le type de véhicule en fonction de ses besoins. Il s’agit de voitures compactes, de petits utilitaires, de breaks familiaux ou de monospaces.

Le système le dispense de formalités (assurances, documents administratifs) et l'utilisateur ne doit pas assurer l'entretien du véhicule ou subir d'autres contraintes (garage, contrôle technique).

Les coûts sont directement liés à l'utilisation de la voiture. Ce système est conseillé pour une utilisation "légère" de l'automobile; il ne peut pas être concurrentiel lorsqu'il s'agit d'utiliser chaque jour un véhicule à des fins professionnelles.

Le système mis au point chez nous par la société Cambio est également opérationnel en Allemagne. En Belgique, des stations permettant d'enlever et ramener le véhicule ont notamment été implantées en:

  • Wallonie: Arlon, Ciney, Liège, Mons, Namur, Ottignies-Louvain-la-Neuve.
  • Région 0bruxelloise: Anderlecht, Auderghem, Berchem Sainte-Agathe, Bruxelles, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek, Schaerbeek, Saint-Gilles, Saint-Josse, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, Wouwe Saint-Pierre.
  • En Flandre: Anvers,  Bruges, Courtrai, Gand, Hasselt, Louvain, 
    Malines, Mortsel, Ostende, Turnhout.

Fonctionnement

Les utilisateurs peuvent effectuer une réservation (obligatoire) par téléphone 24 heures sur 24. Un véhicule peut être réservé pour une période qui va d'une heure à bien davantage selon les besoins de l'utilisateur.

Lors de son inscription, chaque utilisateur reçoit une carte à puce et un numéro d'identification personnel (code PIN). Ces 2 éléments réunis lui donnent accès à tous les véhicules. Il reçoit également un manuel incluant une description détaillée de l'utilisation de la carte à puce et un descriptif précis des stations, accompagné de l'indication de la répartition des différents types de véhicules entre les stations.

L'emprunt du véhicule se fait au moyen d'une carte à puce. Celle-ci sert à ouvrir le véhicule lui-même, qui pourra être mis en marche après introduction du code PIN dans l'ordinateur de bord. Avant de démarrer, l'utilisateur vérifie que le véhicule ne présente pas de traces visibles de dégâts qui ne seraient pas déjà connus. Le cas échéant, ceux-ci sont signalés par téléphone. Le trajet prévu peut alors commencer.

Tous les véhicules sont munis d'une "carte essence", qui permet de faire le plein sans argent liquide. Une fois le déplacement effectué, l'utilisateur dépose le véhicule à la station de départ, inscrit le nombre de kilomètres parcourus sur un formulaire et referme le véhicule à l'aide de la carte à puce. Le décompte des trajets est réalisé mensuellement. Le prix de chaque course est déterminé sur la base d'un tarif horaire et d'un tarif kilométrique. Ces 2 tarifs varient en fonction du type de véhicule. Il est conseillé d'examiner ces tarifs sur le site de la société Cambio afin de réaliser quelques simulations en fonction de son usage.

Et à l'usage?

Le système n'est pas au point sur le plan administratif! Une fois que avez remis votre formulaire de demande téléchargé sur le site de Cambio..., vous n'en entendez plus parler! Pas d'accusé de réception ni d'indication quant au suivi! Il vous faut prendre contact pour apprendre que vous devrez d'abord verser la somme demandée. Puis que vous aurez droit à votre carte à puce une fois que vous aurez participé à une "info session" mais on ne vous précise pas spontanément quelles sont les fréquences de ces réunions ni comment faire pour y assister. Dommage qu'un système aussi novateur fonctionne comme une ancienne administration.

Par contre, à l'usage, la formule semble bien fonctionner si ce n'est que les stations sont plus souvent fournies en petits modèles et que, par exemple, réserver un "mini-van" le week-end relève de la prouesse.

Cambio

Tél. 02 227 93 02 - Fax 02 223 22 32
E-mail : 
inlichtingen@cambio.be

Site web :
www.cambio.be

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?